Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 14:58
Prise de contact
Chacun se présente et expose ses motivations de participants à l'atelier.

 

Premier exercice :  


Des lieux d’ici :
une approche personnelle, sensorielle et spatiale de Labège

 

L'excercice consiste à décrire les lieux qui viennent à l’esprit en s'efforçant de caractériser chaque lieu par une perception sensorielle que l'on aura éprouvé dans ce lieu (s'efforcer de mettre en œuvre les 5 sens) ou une sensation, un sentiment… 


Modalités pratiques :   

on écrit sur une feuille A3 pliée en 2X3
Temps imparti : 5 minutes (1mn par sens)

Contrainte  d’écriture : les phrases seront nominales (pas de verbe dans la principale) et l’on utilisera les noms des lieux en s'aidant si nécessaire du plan de ville

 

Exemples

Rue XXX,  la fontaine aux murs de briques, dont la porte en vieux bois vermoulu est habillée de lierre.
Place XXX, l'enivrant parfum de la glycine aux fleurs en grappe, bourdonnantes d'abeilles affairées.
I
mpasse XXX, un chien aboyant comme après un voleur, et pourtant pas un chat dans les environs.
Au coin de la ruelle XXX, une ombre, inquiétante, qui surgit soudain, bras levé, et j'ai la peur de ma vie.
 

Lecture des inventaires


Puis on découpe les feuilles et on mélange les propositions. Chaque participant tire 5 propositions dans le tas constitué.
A partir des données récupérées (que l'on intégrera tout ou partie), et en débutant le texte par une citation (au choix) :
 
Encore un peu de jour au bord des toits et aux pointes des arbres.
(tiré de Pierre Reverdy La tête du monde, in Sources du vent, p.54, Poésie Gallimard)

ou
Une rangée d'arbres là-bas au loin, là-bas vers le coteau.
(tiré de  Le Gardeur de troupeau, Fernando Pessoa, Poésie Gallimard, p.97)

ou
Le soleil apparaît comme une pomme d'arrosoir en cuivre.
(tiré de Hors les murs, Jacques Réda, Poésie Gallimard, p.11, )

ou

Une tache de lumière orangée sur les feuilles mortes.
(tiré de Travaux d'approche, Michel Butor, Poésie Gallimard, p.107 )

ou
Je bourlingue
à travers le lait tendre des lumières
(tiré de Les armes miraculeuses, Aimé Césaire, Poésie Gallimard, p.53, )


écrire une déambulation dans Labège en y ajoutant des repères spatiaux et temporels (Le matin, le soir, quand je rentre chez moi, Lorsque je promène mon chien...) de façon à produire un court texte à la fois descriptif et circonstancié. 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by atelier d'écriture Labège - dans ateliers 2009
commenter cet article

commentaires